Auteur : Powell Arthur Edward
Ouvrage : Le double éthérique
Année : 1925

Lien de téléchargement : Powell_Arthur_Edward_-_Le_double_etherique.zip

L'objet de cette compilation est de présenter à l'étudiant en occultisme une synthèse cohérente de toutes ou presque toutes les connaissances relatives au double éthérique et à d'autres phénomènes connexes, transmises à l'humanité par la littérature moderne théosophique ou par les publications de la Société des Recherches Psychiques. Ces connaissances sont dispersées dans un très grand nombre de livres et d'articles, dont une quarantaine ont été consultés par le compilateur ; une liste en est donnée à la page ci-contre. L'écrivain fait observer que son travail est une compilation et rien de plus ; il s'est borné à réunir et à disposer les matières fournies par autrui. Cette méthode de travail présente beaucoup d'avantages. A notre époque si active, peu de personnes ont le loisir, même si elles le voulaient, d'explorer des quantités d'ouvrages pour y recueillir les renseignements épars et pour les souder ensuite en un tout cohérent. Il est donc préférable qu'une seule personne entreprenne cette tâche ; les autres en profiteront, économisant ainsi leur temps et leurs efforts. L’œuvre du compilateur met en lumière maint rapport nouveau unissant des fragments empruntés à des sources diverses et sous sa main la mosaïque forme graduellement un motif ; son travail, nécessairement intensif, remet en mémoire bien des faits isolés, ne présentant guère individuellement de valeur ou d'intérêt mais qui, rapprochés, forment un ensemble substantiel et utile. Enfin, le tableau présenté par le compilateur, tout en exposant avec méthode nos connaissances actuelles, révèle par cette méthode même, les points où elles présentent des lacunes ; celles-ci ayant été constatées, d'autres investigateurs pourront y porter leur attention et rendre ainsi le tableau moins incomplet. Le compilateur a mis tous ses soins à présenter avec une scrupuleuse exactitude les matériaux rassemblés. Dans de très nombreux cas, il a fait usage des termes mêmes employés par les auteurs consultés, adaptés ou abrégés quand il le fallait, eu égard au contexte, mais, pour éviter d'alourdir et d'enlaidir le texte par de nombreux guillemets, ceux-ci ont toujours été omis. Les diagrammes et tableaux dans le texte, sont originaux ; ils ont un caractère purement schématique ; jamais ils ne représentent les phénomènes qu'ils essaient d'illustrer. ...