Chaumet André - Juifs et américains Rois de l'Afrique du Nord


Auteur : Chaumet André
Ouvrage : Juifs et américains Rois de l'Afrique du Nord
Année : 1943

Lien de téléchargement : Chaumet_Andre_-_Juifs_et_americains_Rois_de_l_Afrique_du_Nord.zip

Les Etats-Unis seront le centre du judaïsme dans un avenir proche. L’Amérique nous offre une heureuse combinaison de circonstances multiples et si favorables que nous n’en avons jamais rencontré de pareilles dans l’histoire de notre dispersion. Dr Elias Salomon, New-York, 1921. I. — L’ALGÉRIE AVANT LA CONQUÊTE FRANÇAISE L’Algérie est moins — au sens propre du mot — une colonie qu’un prolongement de la France, une véritable province française. Solidement encastrée entre le Maroc et la Tunisie dont elle forme le trait d’union, elle représente un bloc homogène, au climat relativement tempéré et aux productions complétant admirablement celles de la France métropolitaine. Le bloc Algérie-Tunisie-Maroc a connu et subi des destins divers et sa longue histoire n’est faite que des vicissitudes qui agitèrent — dès l’aube de l’antiquité — les passions humaines. Sous les noms de Libye et d’Africa, il a eu comme maîtres tour à tour les Phéniciens et les Romains. Sous ceux de Maghreb et d’États barbaresques, il a appartenu aux Arabes puis aux Turcs. Enfin, sous le terme générique d’Afrique du Nord, il s’est rallié au système continental de la colonisation française et espagnole. Où déjà les Juifs en avaient fait leur terre promise... Merveilleusement situé, au carrefour de la Méditerranée, entre l’Europe et l’Afrique d’une part, le nouveau monde et l’Asie d’autre part, ce territoire béni ne manqua pas d’attiser les pires convoitises. Le Juif éternel, chassé de la Terre Promise, errant dans les bagages des conquérants migrateurs, y fit son apparition à l’époque de Salomon (Xe siècle avant notre ère) et y vint chercher refuge après le sac de Jérusalem par Nabuchodonosor (VIe siècle). Le géographe Strabon affirme qu’au IIe siècle avant Jésus-Christ, ils y étaient fort nombreux. Déjà !... On retrouve en tout cas facilement leur trace en Libye dès le IIe siècle de l’ère chrétienne. Formés à l’école des Pharisiens, ils tentèrent plusieurs fois de se révolter contre Rome. Vaincus sous Hadrien en 117, les survivants se réfugièrent dans le désert de Mauritanie, où ils vécurent au milieu des Berbères... Les Berbères deviennent esclaves dans leur propre pays... Très vite, les Hébreux domestiquèrent les indigènes. On sait qu’ils connaissent à merveille le moyen de transformer en esclaves les habitants de la contrée de laquelle ils reçoivent l’hospitalité. « Tu habiteras de grandes et belles villes que tu n’auras point bâties, tu boiras l’eau des citernes que tu n’auras point creusées... » a dit le Deutéronome... C’est ainsi que peu à peu les Berbères se laissèrent convertir au judaïsme et n’eurent plus qu’une volonté : celle de leurs maîtres !... Où l’agneau devient enragé... Mais dès 197 après Jésus-Christ, une violente lutte s’engage entre la nouvelle Rome chrétienne et les Hébreux. En 535, les synagogues sont fermées et le culte judaïque suspendu. Réfugiés dans les massifs montagneux de la Tripolitaine et de l’Aurès, les Juifs y enferment leur hargne et s’efforcent de recruter de nouveaux disciples. De cette époque, sans doute, découle la légende juive qui veut que la fameuse reine guerrière du VIIe siècle, la Kahina, surnommée la « Jeanne d’Arc africaine », fût de sang judéo-berbère. La domination arabe. Les premiers temps de cette domination furent favorables à Israël, qui lança dans les camps et les cours des souverains arabes et des chefs de tribus ses savants talmudistes, ses conteurs et ses philosophes. En 910, Fez accueillit les fameux grammairiens Dounasch ibn Labrat et Jehuda ibn Hajjoudj. Mais le Juif ne sait pas triompher sans mesure. La dynastie des Almohades allait bientôt le rappeler à une plus saine notion des lois de l’hospitalité. Maïmonide, qui avait cru échapper à la fureur arabe en quittant Fez, fut obligé de se faire passer pour Musulman ! Grandeur et décadence... Par contre, s’il ne sait pas triompher silencieusement, le Juif sait attendre. La chute de la dynastie almohade, le démembrement de l’empire, lui permirent de retourner à sa foi et de circuler librement. Cette histoire de la spéculation juive sur les batailles perdues s’est beaucoup répétée dans le monde depuis ! Dès cette lointaine époque, il fut en Afrique du Nord doté d’un statut qui ne fut guère modifié jusqu’à l’arrivée des Français. Contraint de porter des vêtements jaunes et une coiffure noire, il lui fut interdit de porter des chaussures de cuir, d’avoir un cheval sellé, de porter des armes. Les Juives ne pouvaient dissimuler leur visage sous le voile et se faire passer pour Arabes... Moralement et physiquement, la communauté juive se trouvait enfermée dans le ghetto qu’elle avait si largement coopéré à se construire par ses exactions sans nombre en territoire maghrébien. Bernard Lazare lui-même s’est étonné de l’universelle inimitié qui toujours frappa — à travers les siècles — ses coreligionnaires. Mais au lieu de chercher des raisons fort compliquées où la psychanalyse des peuples trouve sa place parmi d’autres savantes mais incompréhensibles élucubrations du même genre, pourquoi ne s’est-il pas penché sur les ravages et le spectacle de désolation qui toujours et partout suivit le passage et l’installation de ses compatriotes en territoires conquis à force de ruses, d’hypocrisies, de promesses et de platitudes ?... L’Espagne se libère du Juif. L’Algérie le reçoit... Or, c’est précisément ce qui encore se passa en Afrique du Nord. La proscription d’Espagne en 1492, suivie de celle du Portugal en 1496 — où les Juifs s’étaient rendus insupportables — les jeta en masses de plus en plus compactes vers l’Algérie et le Maroc, nouvelles terres promises... Toutefois, les Espagnols ne tardèrent pas à prendre place à leur tour à Oran et à Bougie où ils imposèrent lourdement les enfants d’Israël. Les Turcs conquièrent l’Algérie... La domination espagnole ne fut pas de longue durée et bientôt elle fut même totalement remplacée par celle des Turcs qui devinrent les véritables maîtres du pays jusqu’en 1830. Les Juifs assagis organisèrent alors leur existence tout en faisant appel à ceux des leurs qui, vivant en Italie, en Tripolitaine ou en Egypte, ne tardèrent pas à venir les y rejoindre. ...

1537 reads

You might also like

News

Updates are only available to donors. To make a donation please go to this page : Donate You will...

Continue reading

De Vries De Heekelingen Herman - Le Fascisme et ses résultats

Auteur : De Vries De Heekelingen Herman Ouvrage : Le Fascisme et ses résultats Année : 1928 Lien de...

Continue reading

Alvarez Santiago - The Gas Vans

Authors : Alvarez Santiago - Marais Pierre Title : The Gas Vans A Critical investigation Year :...

Continue reading

Ball John C. - Air Photo Evidence

Author : Ball John C. Title : Air Photo Evidence Auschwitz, Treblinka, Majdanek, Sobibor, Bergen...

Continue reading

Brenier Flavien - Les juifs et le Talmud Partie 1

Auteur : Brenier Flavien Ouvrage : Les juifs et le Talmud Partie 1 Année : 1913 Lien de...

Continue reading

Kamenetsky Ihor - The tragedy of Vinnytsia

Author : Kamenetsky Ihor Title : The tragedy of Vinnytsia Year : 1989 Link download :...

Continue reading




FREE PDF
Free PDF
1984-2014
Livres anciens et rares au format PDF, libre de droits, gratuitement téléchargeables