Bardon Franz - Frabato le Magicien


Auteur : Bardon Franz
Ouvrage : Frabato le Magicien
Année : 1979

Lien de téléchargement : Bardon_Franz_-_Frabato_le_Magicien.zip

Dans la salle bondée du club s'élevait un fiévreux brouhaha. La tension suscitée par la première partie du programme avait causé dans l'audience une controverse féroce. «Qui est Frabato?», «Voici des faits enfin!», «Tout cela n'est que farce et illusion!». Pouvait-on se fier à ce que l'on voyait Un mélange de doute et d'enchantement s'emparait de l'esprit de chacun. Le son du gong indiqua la fin de l'entracte. Les rangs se remplirent vite à nouveau tandis que les bavardages persistaient, que le rideau se levait lentement et que la lumière s'éteignait dans la salle. Un grand lustre de cristal illuminait la scène. Au milieu de celle-ci se trouvait une table ronde recouverte d'une nappe de brocard bleu sombre. Les spectateurs pouvaient voir une chaise à droite de la table et dix autres, placées en demi cercles derrière celle-ci. L'aménagement de la scène ne laissait supposer en rien qu'un magicien allait y exécuter ses numéros. Aucun assistant comme on en voit habituellement lors des représentations de prétendus mages. Frabato entra sur scène d'un pas léger et, s'inclinant avec aisance, salua le public. Bien que son smoking lui donnât une certaine gravité, par un sourire amical il détendit ceux qui, d'habitude, sont émus avant un spectacle de prestidigitation. Alors que les applaudissements, continuaient, Frabato commença à s'adresser à l'assistance. «Mesdames et Messieurs, dans la première partie du programme, je vous ai expliqué les fondements de la suggestion et de l'auto-suggestion en en faisant devant vous l'expérience; je voudrais maintenant aborder un autre thème. Le magnétisme animal est d'une grande importance pour la vie des êtres humains, je voudrais donc vous faire connaître cette force». «Tout ce qui existe dans le monde est contrôlé par une force électrique et une force magnétique. Cependant, la faculté qu'ont les substances matérielles d'accumuler et de conduire les deux forces universelles -l'électricité et le magnétisme- varie énormément. Ceci est d'une importance considérable lorsque l'on veut faire une amulette. Mais nous ne nous étendrons pas sur ce sujet pour le moment. Nous voulons expliquer l'essence du magnétisme et prouver son existence par l'expérience.» «Le magnétisme animal est la composante la plus parfaite de la vie. Il est la force vitale et le substrat de toute vie sur terre. Ce magnétisme vital relie cette planète qu'est notre Terre avec la zone qui entoure celle-ci et qui est aussi fréquemment appelée «monde astral». Il relie également les êtres humains entre eux. Le rayonnement émis par un homme est de nature purement animale et la force de ce rayonnement dépend simplement du pouvoir de volonté de l'être, du caractère et de la maturité mentale de celui-ci. Le magnétisme est particulière- ment fort chez ceux qui pratiquent des exercices pour développer consciemment leur esprit et leur âme, qui ont appris à se maîtriser eux-même et à diriger leur destinée.» «Ces personnes peuvent accroître leur pouvoir vital et donc accomplir des actes extraordinaires. Le magnétisme animal est une force neutre; il peut donc être utilisé _dans des buts aussi bien positifs que négatifs. Le proverbe «qui sème le vent récolte la tempête» est en quelque sorte la formulation de la Loi Karmique et de la justice. Le véritable Adepte ne travaillera donc qu'à des fins bénéfiques. Grâce au magnétisme, des guérisons peuvent être obtenues par un Mage entraîné avec un réel succès. J'attache, en ce qui me concerne un grand intérêt à ce phénomène ». «1'aimerais maintenant vous montrer, grâce à quelques expériences, quels autres forces et pouvoirs cachés ont un lien avec le magnétisme animal. Pour cela, je demanderai à trois d'entre vous de monter sur scène». On entendit un chuchotement dans la salle alors que Frabato attendait. Puis, afin d'encourager l'assistance, il dit en sou- riant: uNe craignez rien, aucun mal ne vous sera fait. Montez seulement sur scène». A ce moment, une gracieuse femme blonde se leva et s'approcha en hésitant. « Regardez! dit Frabato en plaisant, on dit toujours que les femmes sont le sexe faible mais cette jeune personne prouve le contraire à tous les hommes de la salle ». Le public rit et aussitôt un jeune homme monta sur la scène suivi d'une dame plus âgée. Je vous remercie beaucoup pour votre aide». dit Frabato à ceux qui allaient lui prêter concours. Maintenant, je vous demanderais de me confier pour quelques instants un objet personnel que vous avez sur vous et de le poser sur cette table». Alors que la jeune femme blonde posait un bracelet-montre en argent, le jeune homme se délestait avec aisance de son portefeuille. Après un sourire encourageant de Frabato, la dame plus âgée ôta de son cou un collier et l'ajouta aux deux autres objets déjà présents. Pour commencer, dit Frabato en s'adressant à nouveau au public, je vais faire maintenant une petite expérience de psychométrie. Ceci a pour but de vous prouver que chaque être humain laisse des traces sur les objets avec lesquels son corps entre en contact. L'âge de l'objet ne joue aucun rôle dans tout cela. Même si un objet existe depuis plusieurs milliers d'an- nées, chaque détail peut être perçu très nettement par mes yeux de clairvoyant. Je vais maintenant vous prouver que ce que je dis est vrai grâce à ces trois objets mis à ma disposition). Il alla vers la table, prit le bracelet-montre en argent et, pendant quelques instants, marcha de long en large, à pas lents, absorbé par ses pensées. Soudain il s'arrêta, mit le bracelet- montre sur son front et demeura ainsi un moment, les yeux perdus au loin. Puis, comme s'il sortait d'un rêve, il s'adressa à sa propriétaire. Vous semblez douter sérieusement de mes facultés sinon vous ne seriez pas venue ici, sur cette scène, avec la montre que vous avez pris à votre soeur. J'ai pu capter que vous agissez ainsi très souvent, sans que votre soeur le sache, car elle travaille à Berlin. Cette montre est un cadeau de Confirmation reçu d'une tante, morte des suites d'un accident. La mort de cette tante est la raison qui empêche définitivement votre soeur de porter elle-même cette montre. Elle serait en colère certaine- ment si elle savait que vous la portez». Le visage de la jeune femme refléta un embarras et une honte qui montrèrent clairement que Frabato avait tout perçu avec justesse. Soudain, le jeune homme essaya de reprendre son portefeuille. Cependant, Frabato, plus rapide que lui, s'en empara et le pesa dam sa main en disant: «Vous n'avez donc pas la conscience tranquille, à ce qu'il semble, Monsieur. Je vais vérifier tout de suite ce qu'il cache». Après avoir regardé quelques secondes le portefeuille, il continua: «Vous êtes bien jeune et vous en faites déjà trop. Vous trompez deux jeunes filles. Celle qui est sur la photographie, dans votre portefeuille, en est venue à vous aimer parce que vous avez bâti devant elle des châteaux en Espagne mais qu'elle croit bien réels. Par ailleurs, je peux voir une lettre d'amour écrite par une autre jeune fille que vous avez rencontrée récemment lors d'une sortie et qui vous a attiré par sa coquetterie. Les affaires intimes ne me regardent pas mais je peux vous affirmer que vous ne serez heureux, ni avec l'une, ni avec l'autre». Comprenant qu'il était mis à nu, le jeune homme fut très gêné et eut une réplique douteuse: «Je n'aimerais pas vivre près de vous car mes pensées les plus intimes et les plus secrètes ne seraient pas en sécurité». Frabato avait reposé le portefeuille sur la table et faisait à présent glisser le collier dans ses doigts comme s'il voulait l'examiner minutieusement. «Je pourrais écrire tout un roman sur ce collier, dit-il à sa propriétaire, car derrière lui se cachent des moments aussi pénibles qu'agréables et doux. Ceux qui le possédèrent en premier lieu étaient de riches aristocrates français qui furent guillotinés plus tard durant la Révolution. Ce collier a apporté à chacun de ses propriétaires une certaine dose de malchance. Après la mort de votre mari, tué pendant la précédente Guerre Mondiale, vous avez dû vivre longtemps avec une petite pension. J'ai vu ce collier porté par deux fois chez des prêteurs sur gages mais à chaque fois vous l'avez repris)). Frabato était maintenant silencieux car la dame avait éclaté en sanglot. Les spectateurs restaient tranquilles et sans broncher après avoir entendu ces pénibles rappels de la fatalité. Le Magicien reposa le collier sur la table et s'adressa de nouveau au public. , «Mesdames et Messieurs, ainsi que je viens de vous le prou- ver, chaque objet asa propre histoire. Par ailleurs, vous avez eu l'opportunité d'être convaincus des différents modes d'utilisation de la voyance». A ce moment, la tension du public explosa en un applaudissement très puissant et lorsque le silence revint, il continua: «A présent, je demanderais à ces trois personnes qui ont servi de cobaye de quitter cette salle et que deux témoins neutres les accompagnent». Un monsieur à lunettes et une dame vêtue d'une robe noire se proposèrent très vite et sortirent de la salle avec les trois premiers sujets. «Afin de vous démontrer quels sont les effets du magnétisme lorsque celui-ci est connecté au pouvoir de la volonté, je vais maintenant charger ces objets de certaines intentions: celles-ci seront manifestes dès que quelqu'un les touchera». Un homme, au milieu de la salle, suggéra que la montre en argent déchaînerait le fou rire. Frabato accepta. La deuxième suggestion fut également approuvée, à savoir: le portefeuille provoquerait des sanglots. Seule, la charge à mettre sur le collier était en suspens. Une dame, au premier rang, eut une idée: «Puisque ce collier a déjà porté malheur à de nombreuses personnes, je suggère de le charger de telle sorte que dès que quelqu'un le touche pour la première fois, il le jette avec dégoût». Un long applaudissement rendit toute autre trouvaille inutile. Frabato espaça alors les trois objets sur la table. Puis il se concentra sur chacun d'eux quelques instants, accomplit certains gestes et, s'adressant de nouveau au public: «Mesdames et Messieurs, c'est fait. Pour que personne ne puisse dire que j'utilise l'hypnose, je vais sortir et aller au buffet. Deux volontaires parmi vous vont m'accompagner dehors et ramener les trois premiers sujets. Chacun d'eux devra reprendre ce qui lui appartient.. Je remonte sur scène dans dix minutes». Frabato quitta la salle suivi de deux personnes. Peu de temps après ces derniers revinrent avec les trois sujets et les deux témoins. En hésitant un peu, la jeune femme blonde, le jeune homme et la dame âgée s'approchèrent de la table dans une atmosphère tendus par l'attente. Une fois sur scène, ceux qui les accompagnaient leur dirent de prendre leur bien et de retourner à leur place. La jeune femme blonde était en colère. D'un geste rapide elle saisit sa montre et tout de suite éclata d'un rire qui se communiqua à la salle entière. Alors qu'elle retournait s'asseoir, les deux autres sujets restaient debout, indécis, quelque peu étonnés. Le jeune homme s'empara de son portefeuille. A peine l'avait-il remis dans sa poche que des larmes se mirent à couler sur ses joues et il sanglota, cachant sa tête dans les mains. Puis il se reprit et quitta la scène au milieu des applaudissements. Voyant cela, la dame âgée se tint figée devant son collier . Enfin elle s'enhardit à le prendre mais aussitôt elle le jeta vers un coin de la scène. Lorsqu'elle reprit, encore stupéfaite, son collier des mains d'un monsieur, de bruyantes acclamations résonnèrent dans la salle. Quand la scène fut vide, la porte de la salle s'ouvrit et Frabato apparut, salué par un public enthousiaste. Il monta sur scène d'un pas souple et dit en souriant: «VOUS êtes en forme et semblez réjouis de ce spectacle. Je demanderai à présent à dix personnes qui souffrent, d'une façon ou d'une autre, d'une quelconque maladie, de venir sur scène». Une foule de spectateurs se précipita. Les sièges placés derrière la table se remplirent rapidement et nombreux furent ceux qui durent retourner à leur place. ...

1442 reads

You might also like

News

Updates are only available to donors. To make a donation please go to this page : Donate You will...

Continue reading

Ciudad de los Césares - 45

Author : Ciudad de los Césares Title : 45 Year : 1997 Link download :...

Continue reading

Maslard Elisabeth - Le grand masque juif ou l'âne dans la peau du lion

Auteur : Maslard Elisabeth Ouvrage : Le grand masque juif ou l'âne dans la peau du lion Faits...

Continue reading

Yockey Francis Parker - Imperium 2013 edition

Author : Yockey Francis Parker Title : Imperium The philosophy of History and politics 2013 edition...

Continue reading

Brigneau François - 1939-1940 L'année terrible

Auteur : Brigneau François Ouvrage : 1939-1940 L'année terrible Le dernier été de la paix - Le...

Continue reading

MacDonald Kevin - Jewish Involvement in Shaping American Immigration Policy

Author : MacDonald Kevin Title : Jewish Involvement in Shaping American Immigration Policy,...

Continue reading




FREE PDF
Free PDF
1984-2014
Livres anciens et rares au format PDF, libre de droits, gratuitement téléchargeables